+33 (0)1 58 83 53 24
Retour à tous les articles

Brancusi au musée Georges Pompidou, la sculpture et la ligne.

Visite guidée de l'exposition Brancusi au musée Georges Pompidou

Constantin Brancusi : L'Essence de la Sculpture Moderne

Dans le monde de l’art, il y a des figures dont l’influence traverse les générations, et Constantin Brancusi est sans aucun doute l’une d’entre elles. Cet artiste roumain a révolutionné le monde de la sculpture au début du XXe siècle. Sa vie et son œuvre sont un témoignage de son engagement envers la pureté et la simplicité de la forme. Cette année le musée Georges Pompidou lui rend hommage. 

Le lien entre Brancusi et le Centre Pompidou remonte aux premières années du musée.

En 1977, la veuve de Brancusi, Margit Pogany, a fait don d’une grande partie de l’atelier de l’artiste au musée d’Art Moderne, conformément aux souhaits de son mari. Ce geste généreux a permis de sauvegarder l’environnement de travail unique de Brancusi, préservant ainsi l’intégrité de son processus créatif pour la postérité.

L’atelier, un espace magique est préservé tel qu’il l’était au moment de la mort de l’artiste en 1957. Les outils, les matériaux et les œuvres inachevées témoignent du processus de création de Brancusi, offrant un aperçu fascinant de son travail méticuleux et de sa quête incessante de perfection. De plus, la disposition soigneusement conservée des sculptures et des éléments architecturaux dans l’atelier reflète la vision artistique de Brancusi, qui considérait son environnement comme une extension de son œuvre.

Né le 19 février 1876 à Hobița, en Roumanie, Brancusi a montré très tôt un intérêt pour l’art. Il a étudié à l’École des beaux-arts de Bucarest avant de s’installer à Paris en 1904. La capitale française était alors le centre bouillonnant de l’avant-garde artistique, et Brancusi s’est rapidement intégré à ce milieu stimulant.

À la poursuite de la ligne pure.

L’une des œuvres les plus emblématiques de Brancusi est sans doute Le Baiser (1907-1908), une représentation stylisée de deux amants s’embrassant. Cette pièce incarne parfaitement la vision de Brancusi de la fusion de la forme et de l’émotion, réduisant les figures à leurs éléments essentiels tout en conservant une puissante charge émotionnelle.

Brancusi était également fasciné par un motif particulier  axis mundi, un axe qui soutient la voûte céleste et assure une liaison avec la Terre. C’est sans relâche qu’il explore se thème, avec des formes variées dans des œuvres telles que La Colonne sans fin (1918) et La Colonne du baiser (1937-1938). La Colonne sans fin, selon Brancusi, « est un projet de colonnes qui, agrandies, soutiendront l’arche du firmament ». 

La Maïastra, l'essence du vol

Le Baiser - Visite guidée de l'exposition Constantin Brancusi au centre Georges Pompidou
Colonne sans fin Visite d-guidée exposition Brancusi au musée Georges Pompidou

Sa célèbre série de sculptures d’oiseaux, notamment L’Oiseau dans l’espace (1923), est un autre exemple de son talent. Près de trente années ont été consacrées par l’artiste à ce motif, à partir de Maïastra en marbre blanc, 1910-1912. Cette recherche s’est soldée par vingt huit pièces. Variant légèrement d’une œuvre à l’autre sa création, elles apparaissent comme liées par un lien de sororité.

Aujourd’hui, le Musée national d’art moderne – Centre Pompidou continue de préserver et de promouvoir l’héritage de Brancusi à travers sa collection exceptionnelle et l’atelier de l’artiste. Il nous offre ainsi une occasion unique de découvrir le travail et l’univers créatif intemporel de Constantin Brancusi.

Calliopée – Voyage, Art & Culture © 2011 – 2024. Tous droits réservés 

Mentions légales | Conditions Générales de Vente | Politique de confidentialité  | Nous rejoindre