+33 (0)1 58 83 53 24

Retour à tous les articles

Visite guidée de l’exposition Gaudí au musée d’Orsay à Paris

Exposition Gaudí au musée d'Orsay, Calliopée - Art et Culture

L’exposition Gaudí au musée d’Orsay célèbre le maître du Modernismo. C’est une grande première en France ! Nous admirons ses œuvres et en connaissons une bonne partie. Parmi elles, le Parc Güell, la Casa Batlò, la Casa Pedrerà, la Casa Calvet, … sans oublier la Sagrada Familia inachevée à sa mort.

Focalisons notre visite guidée virtuelle sur une partie de l’exposition Gaudí au musée d’Orsay, soit la Sagrada Família.

La Sagrada Família et ses débuts

Tout commence en 1866 avec la création de L’Association Spirituelle des Dévots. Huit ans après sa fondation, l’idée de créer un temple expiatoire dédié à la Sainte Famille prend germe. En 1881, l’Association va acquérir un terrain de 12 800 mètres carrés. La même année débute la construction de ce temple. Le choix se porte sur L’architecte Francisco de Paula de Villar pour diriger les travaux. Il pose la première pierre cette même année 1881. Mais faisant face à un conflit avec les promoteurs du projet, il passe le relais à un jeune architecte de 31 ans: Antoni Gaudí.

La population espagnole accepte très bien le projet et les donations vont bon train. Ce faisant, autour de l’année 1893, Gaudí reçoit une généreuse donation anonyme. Par conséquent, le génie créateur de Gaudí ne peut se résoudre au seul plan laissé par son prédécesseur, et il envisage donc un projet monumental. C’est pourquoi, la Sagrada Família s’élève encore aujourd’hui sous les yeux du monde entier.

Gaudí y consacre sa vie et son énergie. Malheureusement, le 10 juin 1926, il s’éteint, renversé par un tramway. Sans papiers et habillé de manière très simple, les services hospitaliers de l’époque ne l’ont pas reconnu. Considéré comme un manant, oublié dans un couloir, sa mort survint sans que personne ne s’intéressa à lui.

La Sagrada Família

Elle compte trois façades, l’une pour la Nativité, la deuxième pour la Gloire et la troisième pour la Passion.

La façade de la Nativité,

Elle est une des plus exubérantes. Gaudí met cette façade en avant et la charge en décors, avec trois portails qui représentent respectivement la naissance du Christ, son enfance et sa jeunesse. Un cyprès au-dessus de la porte centrale symbolise la vie, l’éternité et l’Amour de Dieu. Une roche contourne la porte de l’Espoir. Elle représente le sanctuaire de Montserrat, la Sainte Patronne de la Catalogne. Enfin, des épis et des raisins surmontent la porte de la Foi. Ils sont les symboles eucharistiques.

La façade de la Passion

Bien plus austère que les deux autres, par son nom vous en devinez les raisons. Elle représente la Passion du Christ, sa mort et sa résurrection. On n’y lit que douleur et souffrance.

La façade Principale

Cette dernière est orientée vers la mer. Elle représente donc la gloire de Jésus et le chemin vers la vie éternelle. Gaudí l’a prévue pour être la façade la plus monumentale de l’édifice. Quatre coupoles de 40 mètres chacune seront construites aux quatre coins de la façade.

Le projet fou d’Antoni Gaudí ne prévoit pas moins de 18 tours.

Sur les douze tours disposées sur chaque façade, huit seulement sont achevées. Chaque tour mesurera entre 98 et 120 mètres.

Représentation des 12 apôtres.

De manière pyramidale au centre seront disposées les six tours les plus hautes. Celle consacrée à Jésus-Christ ne fera pas moins de 172,5 mètres de hauteur. Les quatre tours des évangélistes, saint Mathieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean vont entourer celle du Christ. La Tour de Marie, d’une hauteur de 120 mètres vient d’être inaugurée le 08 décembre 2021.

Une visite guidée de l’exposition Gaudí au musée d’Orsay à Paris.

C’est vraiment une exposition prometteuse !

Calliopée – Voyage, Art & Culture © 2011 – 2022. Tous droits réservés 

Mentions légales | Conditions Générales de Vente | Nous rejoindre